Ami Colberg

Ami Colberg

Avec son audace de rockeuse, la Palombe revient sur le devant de la scène. Cette fois ce n’est pas en musique qu’elle manie ses mots mais dans un manifeste contre de la société de la Mal Baise.Julia Palombe affirme ce que bon nombre d’entres nous n’ose s’avouer … Et si notre société se portait mal parce que nous ne savons plus baiser ? « Refusez la mal baise et défendez la baise gastronomique » clame l’artiste décomplexée !

Malbouffe mal baise même combat , alors comment en sortir ? Telle une prêtresse, Julia place devant nous son exemple, elle nous invite à le suivre et à joindre son mouvement en suivant ses 10 commandements : Tu n’oublieras jamais que la sexualité est un jeu / Tu diras Stop au prêt à jouir ! / Tu chasseras la jalousie maladive et la possession excessive / Tu combattras sans relâche la monotonie / Tu donneras toujours le meilleur de toi même / Tu considéreras la jouissance comme le premier de tes devoirs / Tu t’accommoderas de ce que tu es : Aime toi / Tu préféreras la réalité au virtuel / Tu défendras toujours ta liberté sexuelle / Tu privilégieras la qualité à la quantité .

Alors, il ne vous reste plus qu’à dévorer son manifeste et vite filer au lit !

au-lit-citoyen

Retrouvailles avec La Palombe pour quelques questions politico sexuelles !

A qui s’adresse ton manifeste ?  

Aux hommes qui veulent lire un livre écrit par une femme, aux femmes libérées qui n’aiment pas être prises pour des salopes, aux êtres de n’importe quel bord qui ne se sentent pas sexuellement épanouis, à ceux qui veulent se réapproprier leur sensualité, à ceux qui ont des problèmes de communication dans le couple, à ceux qui sont jaloux ou possessifs, à ceux qui sont blasés du sexe de consommation ou de la pornographie, à ceux qui savent que le virtuel amène à la détresse sexuelle et à la frustration, aux épicuriens, et à tous les curieux qui ont 10e en poche…

Si le sexe est un acte politique, penses-tu que la bonne baise soit un devoir civique et que jouir soit un acte citoyen ?  

Oui, je crois que jouir est un acte noble et citoyen ! Remettons le plaisir au centre de nos vies, pour une société meilleure. En jouissant, nous accomplissons un acte d’apaisement, de rassemblement et de réconciliation. Tout ce dont notre société actuelle manque terriblement. La paix sociale est dans nos lits.

Alors à quand un parti  politique  ? 

Ce serait super un parti politique mené par une femme, et dont la fondation première serait la liberté sexuelle-vecteur de liberté collective. Quelle plus belle preuve de vie que la jouissance  ? Quelle plus belle invitation au vivre ensemble  ?

Clémence Demesme

Clémence Demesme

Si tu devais terminer cette phrase Moi, Présidente … ?

Moi Présidente, tout le monde jouira à sa faim ! Moi Présidente, je déverserai la joie sur le monde  ! Moi Présidente, j’élèverai l’érotisme au rang des bonnes manières, au même titre que la culture générale ou les mathématiques  !

Bien manger et bien baiser est-ce le secret du bonheur ?

Oui, c’est sans aucun doute le commencement. La qualité de nos relations, avec soi, et avec les autres, est la clé de voute d’une vie épanouie. Pour une existence vibrante, nous devons nous préoccuper de notre santé orgasmique ! Qu’elle soit gastronomique ou sexuelle, la jouissance bien nourrie convoque le partage et la communication, deux notions chères au bonheur.

La baise gastronomique comme tu la nommes elle s’apprend où et comment ?  

L’expérience s’acquiert au fil du temps. Avec de la curiosité, de l’envie, de la générosité, de la bienveillance, et de l’audace tous les coups sont permis  ! La baise gastronomique est avant tout un art de vivre. Elle s’apprend sur le terrain, en y mettant du sien  :  donner toujours le meilleur de soi-même, ne pas être dans la jalousie ou la possession, s’accepter tels que nous sommes, combattre la monotonie, privilégier la qualité à la quantité, préférer la réalité au virtuel … (lire en détail mes 10 commandements).

Clémence Demesme

Clémence Demesme

Quelle serait ta recette idéale de la bonne baise, ses ingrédients indispensables ?  

Il n’y a pas de recette, la sexualité idéale est celle qui convient à soi. L’ingrédient principal est la volonté. Avec la maturité, il est indispensable d’acquérir de la constance, de l’humour, et de ne jamais cesser de se cultiver. Interroger son désir, apprendre, se nourrir d’images, de poésie, de mots, de philosophie, d’art… Laisser surgir en nous la source infinie de l’enthousiasme et savoir apprécier les moments de grâce. Il est primordial de nourrir ses fantasmes. L’érotisme est un puit sans fond d’expérimentations et de joies profondes. La recette idéale de la bonne baise, est celle que vous inventerez  ! Avec VOS désirs, VOS bizarreries, VOS penchants, VOTRE folie.

Quels conseils donnerais-tu aux hommes qui appartiennent à la sphère Macholand ? 

Lisez mon livre et éduquez-vous  ! Vous n’avez plus l’âge de faire les bébés. Acceptez-vous tels que vous êtes. Apprenez à vous aimer. Acceptez d’être aimé. Et surtout aimez l’autre pleinement, follement, chaudement  ! (comme vous rêveriez d’être aimé  ). Arrêtez d’aboyer dès que vous entrevoyez la chevelure sauvage d’une chienne qui passe…

Clémence Demesme

Clémence Demesme

Quel commandement te parait le plus important ? 

« Chasser la jalousie et la possession » me semble être le commandement qui raisonne le plus, car vouloir «posséder l’autre» est souvent un réflexe. C’est une très mauvaise habitude qui cache de dangereux sentiments. On ne doit pas se laisser aller à considérer l’autre comme une chose, ou un objet. Si dans le fantasme, il est très excitant d’imaginer que l’autre nous appartient, dans la réalité il est important de garder en tête que l’autre est libre. Et c’est précisément ce qui rend son retour auprès de nous magique et jouissif.

Faire toujours l’amour avec la même personne dans sa vie de couple, est- ce une utopie, une source de frustration ?  

La tendance est de penser que la curiosité pousse à faire ses expériences avec différents partenaires, mais cela peut aussi se faire à l’intérieur du couple. Si faire l’amour avec la même personne comble tous vos désirs, alors il n’y a pas de place pour la frustration. En fait, elle prend seulement sa source dans le désir inassouvi (et cela peut malheureusement être le cas avec la personne de sa vie, comme avec la personne d’une nuit) … A méditer.

Comment tu l’imagines la  Société de Bien Baisé ?  

Le bien vivre ensemble, où l’Amour, le partage, et la Paix domineraient le monde, telle que les hippies l’avaient rêvé ! Une société qui en finirait une bonne fois pour toute avec la marchandisation des plaisirs et des corps.  Joyeuse, intelligente, apaisée, où la seule foi qui vaille soit celle en la découverte  ! Les uns et les autres seraient curieux et excités par le défi que propose la différence. La jouissance serait créative, et le temps serait un atout pour développer le langage intime et collectif. La sexualité serait la joie profonde en plusieurs actes d’une pièce qui durerait toute la vie, puisque par définition la quête du désir est infinie…

Publicités

La Renarde se plait à interviewer des femmes qui parlent de sexe.

One Comment on “Au sexe Citoyens !

  1. Ping: Au sexe Citoyens ! | La Palombe Music

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :