La nouvelle BD cul des fantastiques éditions Les requins marteaux est fraichement sortie et se nomme l’Odyssée du Vice de l’illustratrice Delphine Panique. Encore une histoire géniale et indébandante  !

Cette fois c’est l’aventure tordante de Roger un astronaute qui part explorer une étrange planète peuplée de femmes nues et de papillons vulves. A priori c’est le paradis pour Roger qui plonge dans une exploration érotique et sensuelle jusqu’au moment où sa bite disparait. Il y a t-il pire cauchemar pour un mec que de perdre son engin  ? Roger est désespéré, il pleure sa queue et pense à sa Penny qui aimait tant l’embrasser, la léchouiller, la grignoter … Son changement morphologique de taille va l’emmener vers de nouveaux horizons sexuels où sa virilité et son rapport à la sexualité vont se transformer … Roger va goûter à de nouveaux plaisirs avec de drôles de créatures jusqu’à sa rencontre interplanétaire avec un clitoris géant …

Après un passage flash aux Beaux-Arts de Toulouse puis une fac de Lettres Modernes Delphine Panique devient illustratrice et prof de de BD, elle sort son premier livre en 2013 Orlando puis En temps de guerre en 2015.  L’Odyssée de Vice déborde de drôleries dans un graphisme original et follement réussi !

De Toulouse où elle vit avec sa fille et son chat, Delphine me parle de son personnage Roger, de sa vie sans son pénis, de cliroris …

odyssée du vice

Qui est Roger ?  

Roger est le héros de L’Odyssée du vice. C’est un bel homme, très viril, qui va perdre pas mal de repères et découvrir beaucoup de nouvelles choses. J’ai beaucoup aimé le dessiner, je le trouve très beau, c’était vraiment agréable de passer du temps à lui créer de belles épaules, de belles fesses, de belles cuisses…

Un homme qui perd sa bite n’est ce pas le pire des cauchemars de tout homme ? 

Il la perd temporairement ! Que l’on se rassure, je suis totalement contre la mutilation des organes génitaux. Effectivement je sens bien chez mon lectorat masculin une certaine gène (je pèse mes mots) par rapport à cette perte de bite. Pourtant, pour moi, c’est une superbe aventure, et Roger y gagne beaucoup. Il apprend énormément ! Et il n’en est pas moins désirable, la preuve : il est très sollicité !

Cela devrait apaiser, rassurer les hommes : ils n’ont pas besoin d’être des machines de guerre, et en cas de problème technique (ou même sans), il y a tout un tas d’autres choses à faire…  C’est vrai que Roger est parfois un peu malmené, il vit son aventure assez passivement en tout cas, et cela choque beaucoup les lecteurs hommes. Ce qui moi me questionne, c’est pourquoi les hommes sont-ils aussi choqués de voir un héros masculin malmené, alors qu’une femme ne sera jamais choquée de voir une femme malmenée dans une fiction… Peut-être gênée, mais jamais choquée, c’est tellement habituel ! Personnellement c’est plutôt cette différence qui me choque. Alors je continuerai à malmener (gentiment) mes héros masculins.

odyssée du vice

Qu’est ce qui t’a donné l’envie de mettre à l’honneur le clitoris ?  

Je pense que tous ceux qui le connaissent de près ou de loin (mais de près c’est mieux) savent que c’est un merveilleux organe. C’est sans doute pour ça qu’il fait si peur, qu’on l’ignore souvent et qu’on cherche parfois à s’en débarrasser… Ce qui m’a le plus étonnée lors de mes recherches c’est de voir à quel point cet organe est méconnu, alors qu’on connait précisément tous les autres organes du corps humain. On est à peine capable de le représenter fidèlement. Alors j’ai voulu lui rendre hommage.

15_HD_rvb

Qu’est ce qui t’ amuses dans la création d’une Bd Cul ?  

Dans mon précédent livre, « En temps de guerre » (paru en 2015 aux Editions Misma), qui traite des femmes restées à l’arrière pendant la guerre, une des héroïnes lit la correspondance qu’elle entretient avec un soldat. Leurs lettres sont très érotiques, c’était un vrai challenge de les écrire, mais j’ai adoré ça. Je voulais que l’érotisme passe par le texte, et non par l’image. C’est ce qui m’a donné envie d’aller un peu plus loin dans cette voie, et c’est pourquoi je me suis proposée pour faire un BD Cul (c’est une collection que je suis depuis longtemps, et que j’aime énormément).

A qui s’adresse l’Odyssée du Vice ?    

A tous, petits et grands.

Comment décrirais tu ta planète sexe idéale ?  

C’est la planète de l’Odyssée du vice Bien sûr !

37_HD_rvb

10_HD_rvb

_DSC1550 _DSC1536

Delphine Panique

Les requins marteaux : http://www.lesrequinsmarteaux.com/livres

delphine panique : http://delphineollier.free.fr

Crédit photos : Benoît Carry

Publicités

La Renarde se plait à interviewer des femmes qui parlent de sexe.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :