Quelle est donc cette pratique venue de San Francisco qui promet aux femmes et à leur partenaire de s’ouvrir à des sensations corporelles inhabituelles, d’augmenter leurs plaisirs, en découvrir des inconnus, voir des plus intenses.

«Il faut savoir maîtriser sa langue, son cœur et son sexe  » disait le philosophe scythe Anarcharsis. La méditation orgasmique ce sont des cours où l’on apprend une pratique méditative structurée, entres deux partenaires en 15 minutes autour d’un seul point de connexion, le clitoris. Cela se passe ainsi, le partenaire enfile un gant en latex lubrifié et se concentre sur la partie supérieure gauche du clitoris de la femme tout en évoquant sa couleur, sa texture et sa forme.

Philosophie ou éducation sexuelle centrée sur l’énergie de la femme, cette initiation au plaisir clitoridien lancée en 2001 par Nicole Daedone, est enseignée  par l’organisation Onetaste.us aux Etats Unis. Ancienne chef de projet chez Vente Privée, Aurélie Le Guillou découvre la méditation orgasmique en partant vivre quelques mois dans une Community House à San Francisco. «   J’ai emménagé au milieu de toutes ces personnes, et j’ai été rapidement fascinée par leurs discussions autour du sexe. Lors de ma première séance privée, j’ai découvert que la sexualité était aussi une exploration, qu’il fallait un cadre qui pouvait sortir de l’intimité sexuelle.  »  Après une année de formation au sein de OneTaste, Aurélie est devenue la coach et spécialiste de la pratique en France. Elle propose des journées de méditation orgasmique pour le plus grand bonheur de celles et ceux qui acceptent de ne pas être dans cette course à l’orgasme ,  mais qui sont plutôt à l’écoute de leur corps et des différentes sensations qu’il peut offrir.

« C’est une pratique qui fait partie d’une philosophie globale. Elle apporte énergie, connexion, attention et désir aux hommes et aux femmes. Les deux partenaires découvrent leurs sensations à travers le cycle orgasmique de la femme qui  s’ouvre à son énergie sexuelle en étant à l’écoute de son corps. L’homme se positionne plus dans une approche méditative de son plaisir et se détache de la performance »,  explique Aurélie.  «  La communication est omniprésente, mettre des mots sur ses sensations est essentiel  », ajoute t-elle.

Différente du Tantra, issu de la culture orientale, la méditation orgasmique s’est adaptée à la culture occidentale. Elle est simple d’approche, ses étapes sont toujours les mêmes. Proche du yoga et de la méditation, elle apporterait elle aussi, des bienfaits sur le long terme, comme davantage d’énergie.

Alors envie d’explorer le monde de la sexualité et peut être découvrir l’extase mystique ?

 

photo-profil-aurelie

le site d’Aurélie : http://turn-on.fr

Les évènements Parisiens à venir sont ici : 
http://www.meetup.com/Lets-talk-about-connection-relationships-desires-in-Paris/

Sessions privées sur RDV en contactant aurelie@turn-on.fr

Nicole Deadone : https://www.youtube.com/watch?v=s9QVq0EM6g4

 

 

 

Publicités

La Renarde se plait à interviewer des femmes qui parlent de sexe.

4 Comment on “Le sexe de la femme au centre de la méditation orgasmique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :