@sophiawallace

@sophiawallace

Voici une femme qui ose rendre hommage au clitoris si méconnu de tous et parfois de toutes .. Sophia Wallace est une artiste conceptuelle et photographe américaine qui réside à New York.Depuis 2013 elle s’est aventurée dans un projet sensationnel autour du clitoris qu’elle a nommé «Cliteracy». Dans notre société obsédée par le corps féminin mais qui n’en connait que le bout de l’iceberg, la jeune femme a imaginé et créé un tas d’installations et d’objets divers qui nous éclairent un peu plus sur ce petit bouton rose …

Cliteracy regroupe différentes installations dont un immense panneau de 6 mètres illuminé d’un néon et où sont inscrits une collection d’informations historiques et scientifiques ainsi que 100 lois imaginées avec virtuosité et humour par l’artiste. Sophia déplace aussi son Art dans la rue, elle pose des pochoirs et peint des graffitis dans plusieurs grandes villes des États Unis, qui mettent en scène des clitoris dorés et des slogans comme « Don’t Treat on my Clit ». Avec l’aide de l’artiste plasticien Kenneth Thomas, elle a aussi réalisé un clito doré géant ( exposé au Wassaic Project Summer Festival de New York en août dernier), le public était invité à le monter tel un cheval pour une séance déjantée de Rodéo. Clitoracy c’est également d’immenses panneaux qui mentionnent la loi.57 «  Democracy without Cliteracy Phalussy » et des tee shirts unisexe imprimés «  Solid Gold Cli ».

@sophiawallace

@sophiawallace

@sophiawallace

@sophiawallace

clitoracy law     clito law

@sophiawallace

@sophiawallace

@sophiawallace

@sophiawallace

Et le clitoris  en quelques mots .. 

shema clito

Il n’est pas qu’un petit bouton magique et il est surtout bien plus grand qu’on ne le pense. Il est d’abord l’organe le plus sensible que l’on puisse trouver chez l’être humain avec ses 8 mille terminaisons nerveuses. Son corps remonte sous le capuchon puis se recourbe et se divise en deux longues racines qui se prolongent le long de l’os pubien (environ 9 cm). Lorsqu’il est excité et que le sang afflue, l’organe double de volume, se tend et se raidit comme une érection masculine et oui, d’ailleurs il est composé des mêmes éléments que lui, d’un gland, d’un prépuce et d’un frein !

Son muscle après l’orgasme ne se relâche pas aussi facilement que celui du pénis, c’est pour cela que les femmes peuvent avoir des orgasmes à répétitions.. on pourrait l’imaginer comme une mitraillette qui peut tirer en rafale pendant un bon moment alors que le pénis lui, serait un simple fusil…

Au niveau de la recherche, les manuels nous témoignent que peu d’études ont étaient faites à travers les siècles. L’un des premiers à s’y être vraiment intéressé avec passion, c’est l’anatomiste italien Realdo Colombo au XVI ème siècle. Il le décrit comme un si joli organe et tellement utile. S’en suivront de nombreuses théories et croyances autour du mystérieux bouton, de l’excroissance tumorale bénigne en passant par Le responsable de l’hystérie et de l’épilepsie, il ne sera que véritablement identifier et cerner quand 1997 grâce aux études menées par l’urologue Australienne Dr Helen Connell.

Pour découvrir le travail de Sophia Wallace, acheter un de ses tee shirts ou objet d’art : http://www.sophiawallace.com

 

 

 

 

Publicités

La Renarde se plait à interviewer des femmes qui parlent de sexe.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :