plan-plan-cucul pic

Les fantaisistes éditions Requins Marteaux détiennent une collection BD des plus indébandantes, un mélange savoureux de 50 % de BD et 50 % Cul pour un résultat 100 % plaisir. Les auteurs délicatement choisis se plient à l’exercice de la pornographie en allant explorer leur libido et fantasmes parfois des plus surprenants.

L’illustratrice et auteur Anouk Ricard s’est lancé dans l’aventure. Sa BD planplan Culcul est un mélange explosif de drôleries et d’absurde où les protagonistes ne sont autres que nos animaux de compagnie. Pour les amateurs de zoophilie bandaison et culotte mouillée garantis et pour les autres vous risquez de vous fendre la pipe !!

Du coup j’ai eu envie de poser quelques questions à Anouk sur son univers quelque peu sexo dinguo 

Qu’est ce qui vous a donné envie de collaborer avec les éditions marteaux pour la BD cul ?

Anouk Ricard:  C’est Fred Felder et Cizo, les directeurs de la collection BD cul qui m’ont demandé de faire un album dans cette collection, tout comme ils m’avaient demandé il y a des années de participer au magazine Ferraille illustré. Ce sont eux qui voient le potentiel adulte dans mon travail !

Est-ce difficile de réaliser une BD cul ?

Non, ça a été plutôt facile. En fait je me suis beaucoup amusée, aussi parce que cela m’a permis de changer d’univers. J’avais cependant un peu peur au début de ne pas réussir à concilier humour et sexe sans tomber dans le vulgaire ou le lourd. J’espère avoir réussi.

 Pourquoi avoir choisi des animaux pour mettre en scène du sexe. Vous inspirent-ils plus que les humains ?

 Je dessine des animaux aussi dans mes autres bandes dessinées, ce n’est pas en rapport avec cet album. Je suis plus à l’aise pour dessiner les animaux, parce qu’il permettent des formes et couleurs différentes qui font qu’on les reconnaît sans effort. Ce qui est moins évident avec des humains.

Les situations de vos animaux sont complètement loufoques , c’est la manière dont vous aimez lire, dessiner et fantasmer le sexe ?

 Je crois qu’il n’y a pas trop de différences entre cette BD cul et mes albums précédents. En ce qui concerne les situations, je pars de clichés pour arriver vers de l’absurde ou du rocambolesque. Peut-être que c’est plus étonnant lorsqu’on est dans un registre porno.

Parlez moi de ce monde parallèle où l’un de vos personnages se retrouve  au milieu d’étranges créatures aux allures de grandes vulves cyclopes 

J’avais envie d’aventure et de mélange de genres. Partir vers la SF, je trouvais ça marrant, et j’ai pensé à ces personnages avec une vulve qui remplace la bouche pour apporter quelque chose de sexuel. Le chien Daniel, a un coeur d’artichaut, et il est plutôt prude, en contradiction avec un univers Porno, ça m’amusait de raconter aussi une histoire d’amour dans cette aventure. Il tombe amoureux d’une extraterrestre, un coup de foudre réciproque, c’est absurde et ridicule.

Avez vous de nouveaux projets autour du sexe ?

 Non, je n’ai pas de projet en prévision autour du sexe, c’est un livre que j’ai fait pour les requins Marteaux parce que j’aime beaucoup leur collection, mais ce n’est pas devenu ma spécialité !

Planplan Culcul Editions Requins Marteaux Collection BD-CUL

 www.lesrequinsmarteaux.com

Publicités

La Renarde se plait à interviewer des femmes qui parlent de sexe.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :